2015

Elodie dans Pinocchio en 2011. Photo Valérie Parlier Elodie Cothenet, à l'AFJD depuis 2009, a été acceptée au CFC de Genève pour la rentrée prochaine.

Tifène dans Mary Poppins en 2013. Photo Valérie Parlier Tifène Haag, à l'AFJD depuis 2010, a été acceptée à la TanzAkademie de Zurich pour la rentrée prochaine.

Après deux ans à l'AFJD, Léna Dentan a été acceptee à la Hochschule von Musik und Tanz de Cologne pour un Bachelor en danse. Elle commencera cette formation de 4 ans en octobre 2015.

Cerise Ernst, à l'AFJD depuis 2010, a été prise sur audition à Dance Area, à Genève.

Emily dans Pinocchio en 2011. Photo Valérie Parlier Emily Grieshaber a commencé sa formation à l'AFJD en 2007 puis à poursuivi en 2011 à la Central School of Ballet et Ballet Central à Londres. En 2014, elle est promue après 3ans avec un Degree BA Hons en art de l'université de Kent. Par la suite, elle intègre la Cinevox Junior Company pour une saison et participe à la tournée 2015 dans toute la Suisse. Emily a suivi des stages à l'École-atelier Rudra-Béjart et a travaillé avec plusieurs chorégraphes, comme Daniel de Andrade et Christopher Marney. Depuis août 2015, elle est danseuse dans le Ballet de l'Opéra de Graz en Autriche où elle travaille avec le chorégraphe et directeur O. Jörg Weinöhl. Emily a également de l'expérience dans les défilés et photoshoots ayant collaboré, entre autres, avec Mike Figgis à Londres à plusieurs reprises.

Alexandre dans Pinocchio en 2011. Photo Valérie Parlier Alexandre Bezuijen, à l'AFJD de 2008 à 2011, vient de décrocher un contrat au Nederlands Dans Theater, l'une des compagnies de danse contemporaine les plus prestigieuses. Après l'AFJD, il avait poursuivi sa formation à la TanzAkademie de Zurich. Il avait gagné la médaille d’argent au Concours de Soleure en 2010 et obtenu la Bourse Migros en 2012.

Ugo Cirri, élève à l'AFJD de 2011 à 2013, puis accepté sur audition à la Kirov Academy of Ballet de Washington, a été sélectionné pour le Prix de Lausanne. C'était le seul garçon suisse à se présenter au prestigieux concours début février 2015. Il est maintenant à la Ballettschule Theater de Bâle.


2014

Maryfé Singy 2015. Photo DR Après 6 ans à l'AFJD, Maryfé Singy a réussi avec succès l'entrée à la Manufacture (Haute école de théâtre de Suisse romande) pour le bachelor en danse contemporaine. Elle fait partie de la première volée de danseurs à intégrer ce cursus.

Elle nous écrit en mai 2015 : « Je suis actuellement en formation à la Manufacture, en 2e année du bachelor en danse contemporaine, option création. Notre programme est très varié : nous exerçons à côté de la danse, du saolim (art martial), du chant, divers sports tels que le volleyball et le badminton, du théâtre, du pilates ou encore du tir à l'arc. J'aime beaucoup pratiquer ces différentes disciplines, car on arrive toujours à créer des liens entre elles et cela les rend très enrichissantes. Je me réjouis d'explorer dans mon futur professionnel la danse, autant que le chant ou le théâtre. »

Noémie Cuérel dans Pinocchio en 2011. Photo DR Noémie Cuérel, à l'AFJD de 2005 à 2013, a intégré l'école SEAD (Salzburg experimental academy of dance) à Salzburg en août 2014. Elle y prépare un Bachelor. Noémie avait suivi l'entier du parcours à l'AFJD et avait été acceptée en 2013 au Marchepied à Lausanne.

Elle nous écrit en juin 2015 : « De mon côté tout se passe pour le mieux. Je suis toujours à SEAD (Salzburg experimental academy of dance) et je finis donc ma première année de Bachelor dans deux semaines. Je suis vraiment heureuse et me sens épanouie ici en Autriche. »

Cécile Python, à l'AFJD de 2005 à 2007, Cécile dans un Tango en 2006. Photo Jean-Guy Python a obtenu son Bachelor of Arts in Theater - und Tanzwissenschaft à Berne et s'est inscrite à Paris 8 pour un master en danse en août 2014. Cécile est danseuse free-lance.

Vaiana Pellaux, à l'AFJD de 2007 à 2014, a été acceptée sur audition au CFC de danseuse interprète en danse contemporaine en août 2014.

Noa Bezençon, à l'AFJD de 2011 à 2014, a été acceptée suite à une audition à l'Ecole de Boston Ballet. Elle y suit une formation en danse depuis août 2014, tout en poursuivant une formation académique.

Charly de Groote au Championnat de Jazz 2014. Photo DR Maï Houlmann et Charly de Groote ont intégré l'École-Atelier Rudra-Béjart à Lausanne en septembre 2014. Ils participent aux spectacles du BBL.

Maï nous écrit en juin 2015 : Tout se passe très bien à Rudra Béjart. Je finis ma première année et je pourrai passer des auditions pour des compagnies des la rentrée de septembre 2015. J ai déjà dansé à deux reprise avec le Béjart Ballet, dans Le sacre du Printemps et la 9ème Symphonie."

Jantina Van der Meer, Emilie Honegger, Cerise Ernst, Chloé Zermatten, Clara Demont, Elodie Cothenet et Charly de Groote ont remporté une médaille, dans une chorégraphie de Michal Mardas, lors du concours de Jazz organisé le samedi 26 avril 2014 à Neuchâtel.Voir la photo des finalistes.. Lors du concours Swiss Jazzdance organisé le dimanche 29 juin à Berne, ces mêmes danseurs ont gagné deux médailles d'or


2013

Romane dans I love BY en 2012. Photo Valérie Parlier Romane Terribilini, à l'AFJD de 2008 à 2013, a suivi l'entier de la formation à la John Cranko-Schule de Stuttgart entre 2013 et 2016. Elle est danseuse freelance.

Gloria Studer, à l'AFJD de 2009 à 2013, a été acceptée avec succès à la TanzAkademie de Zürich pour la rentrée de septembre 2013.

Malika Dériaz, à l'AFJD de 2009 à 2012, a été acceptée au CFC de danse contemporaine à Genève, dès la rentrée 2013.


2012

Audrey en répétitions en 2011. Photo Dylan Daniélou Audrey Meister, à l'AFJD de 2004 à 2012, a été acceptée au Ballet Junior de Genève en août 2012. Elle y a suivi une formation de 2 ans.

Audrey Meister 2015. Photo DR Elle nous écrit en juin 2015 : « J'ai dansé durant deux ans au Ballet Junior de Genève où j'ai eu la chance de travailler avec de multiples chorégraphes tels que Roy Assaf, Ioannis Mandafounis, Marina Mascarell, Yann Marussich, Guilerhme Botelho, Andonis Foniadakis, Stijn Celis, Laurence Yadi & Nicolas Cantillon. J'ai aussi travaillé des pièces de Lucinda Childs, Alexander Ekman, Patrick Delacroix, Thierry Malandain, Barak Marshall et Hofesh Shechter. Après ces deux années de rêves éveillés, j'ai décidé de quitter le monde de la danse professionnelle pour effectuer une année préparatoire dans le domaine de la santé. Je m'apprête donc à commencer avec hâte à la rentrée de septembre 2015 mon Bachelor of Sciences HES-SO en physiothérapie. Cela va me permettre de continuer à me passionner dans l'étude du corps et du mouvement tout en choisissant un mode de vie plus en accord avec moi-même. »

Coralie dans Pinocchio en 2011. Photo Valérie Parlier Coralie Merle, à l'AFJD de 2005 à 2012, a rejoint la Haute École d’art d’Amsterdam en 2012, après avoir obtenu sa maturité gymnasiale à Lausanne. Elle y suit un cursus de trois ans afin de devenir danseuse interprète contemporaine.

Elle nous écrit en juin 2015 : « Tout va très bien pour moi, je finis ma 3ème année à Amsterdam. Après cela, j’ai une année de stage que je peux organiser comme je le souhaite. Pour l’instant, j’ai l’opportunité de créer un groupe avec d’autre personnes de mon école, une sorte de collectif afin de créer une pièce pour un festival qui aura lieu en novembre à Amsterdam. Pour le reste j’ai quelques projets prévu en collaboration avec des danseurs à Amsterdam. »

Maude Fornerod, à l'AFJD de 2008 à 2012, a été reçue à l'école de comédie musicale de Londres, Laine Theatre Arts. Elle avait également été accetpée à l'école de danse de Québec (école contemporaine).

Jeanne Demont, à l'AFJD de 2008 à 2012, a été acceptée à l'Atelier Rudra Béjart en 2012.


2011

Anaïs Layaz, à l'AFJD entre 2010 et 2011, a été acceptée pour le nouveau CFC de danse, à Genève.


2010

Clélia en répétitions en 2007. Photo Dylan Daniélou Clélia Vuille, à l'AFJD de 2006 à 1010, est partie ensuite à Londres afin de poursuivre sa formation à la Laban school. Elle a obtenu un bachelor en danse théâtre. Actuellement, Clélia est danseuse free lance et danse dans de nombreux projets.www.cleliavuille.com.

article paru dans le Matin du 30 sept. 2013 Valentino Pratali, à l'AFJD de 2006 à 2010, a été accepté à l'Atelier Rudra-Béjart. Il y poursuit sa formation. En septembre 2013, il a été accepté à l'Alvin Ailey School à New York.


2009

Aurélie dans La Petite Sirène en 2007. Photo Jean-Guy Python Aurélie Patriarca, à l'AFJD de 2004 à 2009, a été acceptée à Rudra Béjart en 2009, puis au Béjart Ballet Lausanne. Aurélie avait suivi tout le programme danse-études de l'AFJD, de la 5e année à la 9ème année scolaire. Elle a ensuite été danseuse à l'Opernhaus de Zurich, sous la direction de Christian Spuck, et a participé aux créations de Roméo et Juliette et du Lac des Cygnes. Elle a quitté le ballet de Zurich afin de découvrir d'autres horizons chorégraphiques et a été alors engagée à Wiesbaden pendant une année, avant que le ballet ne soit fermé. Aurélie a ensuite dansé dans divers théâtres en Allemagne pour des contrats de courtes durées. Au printemps 2015, Aurélie a été engagée à l’Opéra de Wiesbaden. Parallèlement, elle suit des cours par correspondance au CNED afin d’obtenir son baccalauréat scientifique.

Marine Vinay, à l'AFJD de 2007 à 2009, a été acceptée à la Cinevox Junior Company en 2009.

Morgane dans les Mariés de la Tour Eiffel en 2009. Photo Christophe Mounoud Après une formation à l'AFJD (de 2004 à 2009), puis au Ballet Junior de Genève, ainsi qu'une année d'apprentissage dans la restauration, Morgane Dicker a repris la danse. Elle a dansé à la revue de Servion tout en faisant une formation de 7 mois de maquilleuse professionnelle. Morgane Dickler a été acceptée au CFC de danse de Genève et a obtenu le CFC de danseuse interprète d'orientation contemporaine ainsi qu'une maturité artistique en août 2014.

Nina Mettraux, à l'AFJD de 2006 à 2009, est partie à Genève, au Geneva Dance Center. Puis, elle a été reçue à la Laban School à Londres. Elle est maintenant danseuse free-lance et entreprend de nouvelles études en Suisse. Nina était revenue danser à Béthusy à l'occasion des 10 ans de l'AFJD.


2008

Emi dans La Petite Sirène en 2007. Photo Jean-Guy Python Emi Vauthey, à l'AFJD de 2005 à 2008, a commencé à 5 ans par la gymnastique rythmique (jusqu’au niveau international). Elle a ensuite suivi les cours à l’AFJD de 2007 à 2009 puis elle a intégré Rudra-Béjart de 2009 à 2010. Parallèlement, Emi a toujours continué à faire du cirque à l’Ecole de Cirque de Lausanne. Elle y pratiquait plus particulièrement la contorsion et l’aérien. Elle a participé à plusieurs festivals de cirque (Monaco, Allemagne, etc.) et atteint la finale à l’émission M6 Incroyable Talent tout en suivant les cours à l’AFJD. En 2010, elle passe une audition à Berlin pour le Cirque Eloize : le directeur du cirque la fait venir à Montréal et l'engage au sein de la troupe ID pour une tournée internationale de 2 ans ; depuis elle tourne entre autres à Montréal, New York, Miami, Bruxelles, Singapour, Paris, Milan, et au Mexique.

Pauline et Issey dans la Petite Sirène en 2007. Photo Jean-Guy Python Pauline Schopfer, à l'AFJD de 2007 à 2008, est entrée à Cannes, dans l'école de Rosella Hightower. Après avoir terminé sa formation, elle a eu un contrat de 4 mois à l'European Ballet à Londres. Pauline est danseuse freelance.


2007

Amandine Herzog, à l'AFJD de 2003 à 2007, a poursuivi sa formation dans une école de comédie musicale en Espagne.

Roman dans Casse-Noisette en 2006. Photo Jean-Guy Python Roman Conrad, à l'AFJD de 2005 à 2007, a été accepté à l'école de John Neumeier à Hambourg en 2007, puis au ballet d’Europe de Marseille où il a dansé 2 ans. Puis il a été reçu au Ballet de Lorraine. Il est actuellement danseurs free-lance.

Maude dans Les Malheurs de Sophie en 2006. Photo Jean-Guy Python Maude Andrey, à l'AFJD de 2003 à 2007, a commencé la danse à l’âge de 4 ans. Elle a eu l’opportunité de découvrir beaucoup de styles de danse et techniques différentes. À l’âge de 12 ans et jusqu’à ses 15 ans, Maude suit le programme danse-études à l’AFJD. De belles années ! À presque 16 ans, elle part à Hambourg pour suivre les deux années de la Theaterklasse à l’école du ballet de Hambourg sous la direction de John Neumeier. À la fin de sa formation, elle obtient directement un contrat avec la compagnie du ballet de Hambourg. Elle y travaille quatre ans, dansant de nombreux ballets de Neumeier et d’autres chorégraphes prestigieux sur les scènes du monde entier. Depuis 2013, Maude est danseuse freelance et elle enseigne le classique, les pointes et la barre à terre dans différentes écoles de danse à Hambourg. En 2012, Maude s’est également découvert une grande passion pour le Tango. Elle est devenue championne allemande de « Tango Salón  » en mai 2014, ce qui lui a permis de participer aux championnats du monde en août 2014 à Buenos Aires où elle a atteint la demi-finale.